Dictionnaire étymologique de la Flore française
Ambroise Gentil

Vieux dictionnaire étymologique, les entrées sont faites sur la base des noms de genre mais aussi des épithètes spécifiques associées au genre, ce qui est rarement le cas dans les autres dictionnaires de ce type. Il est un peu vintage, datant de 1923, la nomenclature n’est évidemment pas à jour mais c’est aussi ce qui fait son charme.

 

Grâce à lui, vous découvrirez l’étymologie de certaines plantes aux noms devenus abscons ou vous amuserez de quelques anecdotes.

Staehelina. — Genre dédié à Staehelin, botaniste suisse du 18ème siècle.

dubia. — Plante spécifiquement douteuse. Linné (Sp. 1177) dit à son sujet : « Singularis planta, quasi media inter Serratulus, Gnaphalia et Staehelinas »

 

Ambroise Gentil – Dictionnaire étymologique de la Flore française, éd. Paul Lechevalier, Paris, 1923, 421 p.

Numérisé et disponible en ligne sur Gallica-BnF.

 

 

lllustration de couverture : Erodium malacoides  (L.) L’Hér. – GERANIACEAE

©Sarah Silvéréano – Botamalys 2021

 

 

Retour haut de page